Illustration_interview3

 

Ce mois-ci, une seconde interview avec une certaine… Valérie Bonenfant…

Valérie Vittenet-Tallec (VVT): Bonjour Valérie! C’est votre vrai nom? Pourquoi?…
Valérie Bonenfant (VB): Presque ! Ma véritable identité n’est pas loin.
Elle est réservée à mon autre vie, plus sérieuse…

VVT: Ah oui ! ?… c’est à dire ?… Vous avez une vie secrète ?…
VB: Non, pas secrète, simplement différente !

VVT: Vous êtes « auteure ». Vous écrivez depuis combien de temps?
VB: Depuis l’enfance. J’ai commencé à écrire à l’âge de six ans, chez une voisine,
une vieille dame bienveillante à qui je pense souvent.
Après une interruption « études-entrée dans la vie professionnelle »,
je suis revenue à l’écriture en 2003 pour « fixer » les histoires que j’étais
amenée à raconter à nos enfants.

VVT: En parcourant votre site, on peut chiffrer votre production: Wahou ! ! !…
c’est impressionnant! Comment faites-vous pour écrire autant? Vous écrivez tous les jours !
Je sais que cela fait beaucoup de questions, mais je vous rassure nous avons tout le temps !…
VB: J’écris facilement, par plaisir. L’écriture est pour moi un besoin, une parenthèse bienvenue
dans une vie par ailleurs bien remplie.
Chaque conte est un « moment » d’écriture, une demi-heure tranquille où je peux laisser
vagabonder mon imagination, sans contrainte ni jugement.
Ceci explique qu’ils soient tous différents.
En moyenne, j’écris un conte tous les trois jours.

VVT: Quel est le livre que vous auriez voulu écrire? Pourquoi?
VB: Aucun en particulier.
Je suis émerveillée et heureuse chaque fois que je découvre un beau livre.
C’est un plaisir qui suffit à me combler dans l’instant, sans envie particulière.

VVT: Quel est votre livre de chevet?
VB: Cela change souvent… Mais je reviens régulièrement à mes livres de peinture :
Cézanne, Picasso, Modigliani…

VVT: Si vous deviez vous décrire en 3 mots:
VB: Sensible, curieuse, aimant la liberté, respectueuse, proche de la nature…
(mince, j’ai dépassé les 3 mots !)

VVT: … Mais c’est très bien de se confier, de se laisser aller, non ?…
VB : Oui, effectivement, ce n’est pas si terrible !

VVT: …Quels sont vos projets à court et long terme?
VB: Quelques (beaux) projets de livres avec des illustrateurs et des illustratrices
aux talents différents, dont une certaine Valérie…
Des livres audio et numériques aussi.
Pas de projet à long terme, je me laisse porter par le cours des choses
(peut-être un peu trop !), Mais c’est ainsi. On verra bien !

VVT: Avez-vous une devise?
VB: Aucune en particulier, mais ce qui revient souvent : sentir la vie, être en éveil,
se rappeler de rester humble, accorder de l’importance au hasard,
saisir le moment qui se présente… Entre autres !

VVT: En plus de l’écriture, mon p’tit doigt m’a dit que vous peignez: c’est vrai?
(j’espère que je ne lui force pas trop la main sur cette question !…)

VB: Oui, c’est mon autre passion venue de l’enfance elle aussi.
Sans prétention, j’aime peindre des portraits d’hommes, de femmes, et
d’enfants porteurs de vie…

VVT: Avez-vous quelque chose à dire, une question à poser?…
VB: Peut-être juste faire part de mon étonnement sincère et heureux à
constater comment mes contes « touchent » mes lecteurs
par-delà les âges, les frontières, les cultures, les métiers…
C’est une expérience très forte et très riche pour moi.
Je me sens régulièrement dépassée… mais je m’y suis habituée !
Quelque chose à ajouter aussi, un petit texte, écrit récemment qui s’appelle :
« L’envie d’écrire »…
Il me semble qu’il pourrait avoir une place particulière ici, alors je vous l’offre…
En avant-première ! Bonne découverte !

VVT: Valérie, merci beaucoup pour cette interview et « Bon vent » à tous vos projets!
Je rappelle que l’on peut suivre une partie de votre actualité ici.
VB : Merci à vous Valérie ! Très heureuse d’avoir partagé ces quelques instants avec vous…

VVT=> Alors là, pour cette interview, j’ai encore eu énormément de chance !
Pourquoi ? Parce que j’avais omis de préciser à la très secrète Valérie Bonenfant
qu’elle devait répondre à toutes les questions sinon elle avait un gage !…(rires)…
Pour le bonus que Valérie Bonenfant nous offre, rendez-vous le 24 décembre!…

En attendant soyez sages (mais pas trop!)…hihihi…