« Jenny » s’est portée volontaire pour assumer avec quelques mots la présentation du premier article du site!
Dans l’article du mois prochain, plus d’images, moins de mots.
Bonne lecture et à bientôt…
 » Obsession »

Le jour se lève.
J’ouvre un œil, puis l’autre, et déjà Elle est là.
A mon tour, je me lève. La douche matinale accentuera l’intensité de sa présence.
Je ferme les yeux pour tenter de la faire disparaître au plus profond de mon être endormi ou, histoire de mieux la voir…
Un rapide petit déjeuner plus tard et je saute dans ma voiture.
Le temps du trajet, un léger sourire s’installe sur mon visage : Elle est là…
Arrivée à bon port, je sais que la journée sera chargée, comme les autres, comme toutes les autres, et c’est peut-être mieux ainsi.
Les heures passent et je tente de noyer mes pensées dans le rythme endiablé de cette journée, et malgré tout, Elle est là…
Tantôt plus présente, tantôt plus lointaine.Si j’avais une baguette magique, comme dans les contes de fées, je la ferais disparaître, au moins quelques heures.
Quelques heures de répit, quelques heures, seul, avec ma conscience…
Quelques heures… Mais, serais-je mieux sans sa présence ?
Peut-être que «si » je détenais vraiment cette baguette, je la ferais apparaître et elle serait là, près de moi… pour de vrai !
Je ne peux que la voir : je marche, je bois, je mange, je rêve, je dors : Elle est là…
Quand elle le veut, elle s’empare de moi, de mon esprit, de mon âme, de mon cœur, de tout mon être… Je suis son esclave.
Bizarrement, j’aime cet état de soumission (in)-volontaire que l’on nomme « obsession ». Une obsession si…
Mon téléphone vibre.
Si au moins je pouvais l’effleurer, la toucher…
Un texto s’affiche.
Si au moins je pouvais la respirer, la tenir près de moi…
Je pianote.
Si au moins je pouvais lui dire tout ce que mon cœur ressent…
Message reçu: « Parla mi d’Amore… Mi Angelo. Jenny»
Mon cœur s’emballe…